Journées d’études 2003

L’américanisme en Suisse au XXIe siècle: Priorités et défis
Die Schweizer Amerikanistik im 21. Jahrhundert: Prioritäten und Herausforderungen

Université de Berne | Universität Bern | Seminarraumpool von Roll | 14.-15. März 2003

Organisatrices | Organisatorinnen
Theres Gähwiler | Elizabeth Reichel-Dolmatoff | Hans-Rudolf Wicker | Ueli Hostettler

Du 14 au 15 mars 2003, la Société suisse des Américanistes organise ses traditionnelles journées d’étude. Elles auront lieu à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Berne. Sous le titre “L’américanisme en Suisse au XXIe siècle: Priorités et défis”, des conférences et des tables rondes évoqueront le présent et le futur de l’américanisme suisse. Les recherches en cours, ainsi que celles qui sont à réaliser à travers les Amériques (Nord, Centre et Sud) en anthropologie, archéologie, ethnohistoire et autres disciplines connexes seront présentées afin de discuter de la construction d’un américanisme pertinent pour la Suisse et pour la collaboration scientifique entre la Suisse et les Amériques.

Les Journées d’étude de 2001 furent consacrées aux recherches pionnières menées par des américanistes suisses du passé, celles de 2003 analyseront les tendances de l’américanisme d’aujourd’hui et amèneront une réflexion sur les priorités pour le futur. Elles incluront la discussion de quelques défis et enjeux académiques classiques, toujours d’actualité, de l’américanisme. De nombreux thèmes seront abordés tels que les recherches sur l’évolution socioculturelle des Amériques, le renforcement de l’américanisme et la consolidation de la collaboration entre l’Amérique et la Suisse au niveau universitaire, ainsi que des sujets socioculturels et socio-écologiques propres à notre époque (effets de la globalisation, perte de la diversité culturelle et biologique, conflits ethniques,…etc.).

Dans un même temps, nous procèderons à une évaluation critique des bases théoriques et méthodologiques de l’américanisme, rendue nécessaire par l’émergence de nouveaux courants. Les conférences et résultats des tables rondes de ce congrès seront publiés dans le Bulletin de la Société suisse des Américanistes. Les langues officielles sont le français, l’allemand, l’espagnol, l’anglais et le portugais. Chaque communication comportera 20 minutes de présentation suivies de 10 minutes de discussion.

Toute personne intéressée par cette manifestation est cordialement invitée à se joindre à nous. Aucun frais d’inscription ne sera perçu. Afin de faciliter l’organisation de ces journées et de vous tenir informé, nous vous saurions gré de prendre contact à l’adresse mentionnée ci-dessous. Vous pouvez également adhérer à notre Société en vous référant aux mêmes personnes ou au Secrétaire général. Bienvenus donc, et au plaisir de vous rencontrer.

Programme [actualisée le 07.03.03] (PDF:96KB/3 pages)

Evolution d'une société académique

La Société suisse des Américanistes a été fondée en 1949. A ses débuts, elle regroupait essentiellement des anthropologues et des ethnologues suisses qui conduisaient des recherches dans les trois Amériques. Par la suite, la Société a intégré des membres d'autres pays et s'est ouverte à de nombreuses disciplines comme la géographie, l'art, l'histoire, la littérature, la sociologie, l'économie, etc. Elle réunit « les personnes qui s'intéressent aux trois Amériques » afin de générer « une meilleure connaissance scientifique et humaine de ces trois sous-continents, notamment de leurs composantes multiculturelles » (art. 3 des statuts de la SSA). Actuellement elle compte environ 300 membres (individuels ou collectifs). Les membres proviennent d'une variété de disciplines, y compris, l'anthropologie, l'archéologie, l'art, l'éducation, l'économie, la géographie, l'histoire, les droits humains, le droit, la philosophie, la linguistique, la sociologie et les études urbaines. La Société dispose d'une importante bibliothèque thématique hébergée par le Musée d'ethnographie de Genève MEG. La SSA est membre de l'Académie Suisse des Sciences Humaines et Sociales (ASSH).

 

Une Société ouverte : Culture et science

La Société suisse des Américanistes, dont le siège se trouvent a Genève, a pour but de réunir les personnes qui s’intéressent aux trois Amériques, en recherchant en particulier le concours actif de membres originaires de ces régions, et de promouvoir une meilleure connaissance scientifique et humaine des domaines relevants à l'anthropologie, à l'histoire, la linguistique et à l'ethnographie. Elle y contribue par la publication d'un Bulletin annuel, comprenant des articles en français, en allemand, en anglais, en espagnol et en portugais. La Société cherche à mettre en rapport les personnes qui s'intéressent à ces études.

La SAG-SSA favorise l'échange d'idées et d' informations entre chercheurs de diverses disciplines qui étudient la l'histoire, la littérature et la culture de l'Amérique. La Société promeut l'échange d' idées et d'informations entre ses membres à travers un bulletin d'information "LA Revista", un forum pour l'échange des inquiétudes des membres, par le biais d'un Newsletter électronique, et à travers des réunions, des conférences, des séminaires, des colloques, des projets de recherche conjoints, et tout autre moyen que la Société jugerait appropriée.

Des nouvelles voies

Aujourd'hui, la société veut augmenter son impact et ouvrir ses activités à un public plus large. En plus des activités strictement pédagogiques comme les séminaires, les conférences et la publication du Bulletin, considérés comme essentiels augmenter son offre pour:
• enrichir les propositions de production culturelles et universitaires structures associatives et les individus non qualifiés:
soutenir la recherche et des conférences ou des colloques et des documents audiovisuels artistiques afin d'obtenir une image plus
complète.
• créer des interfaces ou des champs d'action pour sensibiliser un plus larges questions évoquées et défendues par le public SSA.

Un réseau internationale de recherche et de divulgation scientifique et culturelle

La SSA réunit « les personnes qui s'intéressent aux trois Amériques » afin de générer « une meilleure connaissance scientifique et humaine de ces trois sous-continents, notamment de leurs composantes multiculturelles ». Actuellement elle compte environ 300 membres (individuels ou collectifs). Les membres proviennent d'une variété de disciplines , y compris , l'anthropologie , l'archéologie , l'art , l'éducation , l'économie , la géographie , l'histoire , les droits humains , le droit , la philosophie , la linguistique , la sociologie et les études urbaines. La SSA est une organisation à but non lucratif dont le financement dépend en sa majorité des contributions payées par ses membres, leurs projets bénéficient également du soutien financier de l'ASSH. Vous pouvez devenir membre de notre Société et de soutenir nos programmes.

La Société suisse des Américanistes admet comme langues de travail l’espagnol, le portugais, l’anglais, l’allemand et le français. Afin de faciliter la communication et le débat, la Société propose l’utilisation de l’espagnol, le portugais ou bien, l’anglais.

Activités principales de la SAG-SSA

:: L'organisation de Journée d'Etudes tous les deux ans
:: La publication d'une revue scientifique intitulée Bulletin de la SSA pour les numéros 1-70 qui est devenue LA Revista à partir du numéro 71
:: L'organisation de conférences et de colloques
:: La publication d'une Newsletter (version électronique)
:: La gestion d'une collection importante de ressources bibliographiques et d'un fond de documentation américaniste
:: La gestion, création et maintenance du site web : www.sag-ssa.ch
:: Un forum en ligne où des chercheurs issus d’horizons divers pouvaient se rencontrer, échanger leurs idées, confronter leurs points vue, partager leurs données.

TOP
Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok